Sang, Trésor Et Plans

- - posté dans critique | Commentaires

J’ai fait quelques acquisitions ces derniers temps: Blood & Treasure, un rétro-clone de D&D 3.5; Dyson’s Delves, un petit livre de plans de donjons; Eleusis, le dernier jdr mystico-jetset de chez John Doe et enfin Wastburg, l’hommage au guet de Pratchett par Cedric Ferrand, chez les XII Singes.

Blood & Treasure, de John M Stater, est un rétro clone du vénérable ancêtre des jeux de rôles, à savoir Donjons & Dragons (ici principalement dans sa version 3/3.5). Ce gros tome de 373 pages contient tout ce dont vous aurez besoin: création de personnage, races, classes, gestion du combat et des actions, sorts, trésors et monstres. Tout est pensé pour simplifier à l’extrême le gameplay: très peu de feats/dons, des classes simples sans pléthore d’habilités et autres aptitudes, combat rapide (fini l’inflation des PV, des règles ultras simples pour pousser/faire tomber/désarmer/…), des descriptions des sorts qui vont à l’essentiel, “stat blocks” des monstres réduits à leur plus simple expression, mécanisme universel de résolution se basant sur les JP, etc.

De plus chaque règle est catégorisée en normale, avancée (‘advanced’) et expérimentée (‘experienced’), correspondant grosso modo à OD&D, AD&D et D&D 3.5. Cela permet de piocher dans les options pour recréer une version modernisée de votre édition de Donjons préférée.

Ce jeu suit donc la même philosophie que mon propre projet Dangers et Démons (dont je vous en parlerai bientôt): écrire une version de D&D 3.5 hyper simplifiée et la plus compatible possible avec le matériel existant et passé. C’est un chouette travail, vraiment bien fait et ne s’embarrassant d’aucune fioriture.

"Dyson's Delves"

Dyson’s Delves est un petit livret de 151 pages, de taille proche de l’A5, qui contient une cinquantaine de plans de donjons. C’est une collection des meilleurs plans venant du site de Dyson’s Logos. Les 5 premiers sont déjà décrits et remplis de rencontres et permettent de jouer des petits donjons assez sympathiques. Les autres tiennent sur une page et sont accompagnés d’une page vierge en vis-à-vis vous permettant de décrire votre propre donjon. Bien entendu tout cela est fort simple, c’est du PMT basique. Mais c’est suffisamment bien fait et les donjons, tours, ruines, temples, mines, forts, halls et cryptes ont une certaine variété qui permet de ne pas s’ennuyer.

Avec Blood & Treasure et ce Dyson’s Delves, plus les figus Bones du Kickstarter de chez Reaper (qui doivent arriver fin du mois normalement) j’ai le triptyque gagnant pour me faire des PMT de derrière les fagots avec mon geek de fils (7 ans et déjà lanceur de d20, je plaide coupable).

Pour Eleusis, je m’attellerai à une critique dès que j’aurai fini de le lire. Un univers très intéressant, des possibilités juste énormes, mais je sens déjà poindre quelques gros points noirs pour moi ….

Quand à Wastburg, de Cédric Ferrand (de chez Hugin & Mugin), je vais d’abord finir le roman éponyme avant de m’attaquer à ce petit jeu qui sent bon la crasse des rues et les coups tordus de gardoches plus trop frais.

Commentaires